«

»

l’UE continue son chemin pour exiger la marchandisation du corps des femmes et la commercialisation des enfants…

 

Lu dans le Salon Beige :

« 

UE : le rapport LGBT Ferrara a été voté

Communiqué de Mylène Troszczynski et de Sylvie Goddyn, (Députés français FN au Parlement européen – Membres de l’intergroupe Famille et de la commission FEMM) :

Unknown-9« Cette semaine à Strasbourg lors de la session parlementaire, les députés doivent se prononcer sur deux textes mettant les valeurs familiales en danger et surtout outrepassant totalement les compétences de l’Union européenne.

Le 1er texte est la proposition de résolution Rodrigues sur l’émancipation des jeunes filles par l’éducation dans l’Union européenne.

L’objectif de cette résolution est limpide: intervenir dans le système éducatif pour s’assurer que toutes les jeunes filles soient soumises à l’idéologie dominante et délétère de l’Union européenne grâce à l’école.

2 exemples de propositions contenues dans ce rapport :
– « rendre obligatoire une éducation sexuelle […] sur la sexualité […] pour tous les élèves du primaire » (dès 6 ans)
– « inclure des informations objectives sur les questions LGBTI dans les programmes scolaires »

Le 2nd texte est un rapport d’initiative demandant à la Commission de réclamer une « ambitieuse mise à jour des législations nationales » notamment sur le mariage entre personnes de même sexe.

Ce rapport, venant compléter d’autres textes, a pour objectif la légalisation de la pratique des mères porteuses et vise l’instauration d’un droit à l’enfant, la marchandisation du corps des femmes et la commercialisation de nos enfants.

A l’heure où l’Europe connaît une crise morale majeure, un défi migratoire immense, une crise de l’Euro lancinante, une croissance nulle et des taux de chômage terrifiants, il est crucial et urgent que les euro-béats se concentrent sur les compétences qui sont les leurs et tentent de régler les véritables problèmes que vivent aujourd’hui les européens. Seules les familles sont légitimes dans l’éducation de leurs enfants. L’école doit être celle de l’instruction et non celle de la propagande.

Le Front National se montre systématiquement offensif sur ces sujets de civilisation et a déposé un amendement de rejet du texte Rodrigues sur l’éducation des jeunes filles et a voté contre le rapport d’initiative Ferrara. »

Le rapport Ferrara a été voté aujourd’hui. La résolution Rodrigues est à l’ordre du jour du Parlement demain.

Posté le 8 septembre 2015 à 22h38 par Michel Janva

 

2015-09-09