«

»

Le Figaro : Nouvelle offensive de la Manif pour tous sur l’éducation sexuelle des enfants …

 

Lu sur le site de la Manif pour tous :

Le collectif d’associations s’inquiète d’un site, placé sous la tutelle du ministère de la Santé, qui répond aux questions que se posent les adolescents sur l’amour, la sexualité, la contraception, l’avortement, etc.

La Manif pour tous vient de lancer, lundi 20 février, un site d’alerte sur l’éducation à la sexualité. «En quoi consiste l’éducation sexuelle? Vers quels livres et sites internet sont renvoyés les élèves? À quel âge commence la sensibilisation des enfants à la sexualité?», indique en préambule le site ecoleetsexe.fr qui affirme publier des «directives officielles et des supports mis à disposition des élèves pour faire leur éducation sexuelle».

Il s’agit d’un «site d’alerte et d’information vis-à-vis des parents». Après avoir longtemps bataillé contre le programme «ABCD» de l’égalité du ministère de l’Éducation nationale et sur les questions de genre, les quatre créateurs du site, tous proches de la Manif pour tous, s’attaquent particulièrement à onsexprime.fr.

Cette plate-forme créée en 2009 et remaniée en 2012 par l’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé), placé sous la tutelle du ministère de la Santé, est présentée par les pouvoirs publics comme «la plus complète en matière d’éducation à la sexualité» s’inscrivant au-delà d’une approche santé, comme en attestent les rubriques: Sexe anatomy / Premières fois / Sexe & Santé /Plaisir / Sexe & Sentiments / Sexe & Égalité.

Le site est censé répondre «de manière claire et simple» aux questions que se posent les adolescents sur l’amour, la sexualité, la contraception, l’avortement, les infections sexuellement transmissibles (IST), le Sida et les préservatifs.

Esther Pivet, toujours très vigilante sur les questions liées au genre via son site Vigigender et Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, estiment que ce site «trop technique» ne «parle pas d’amour»: «On y lit une vision de la sexualité technique, hygiéniste, mécanique. On met le corps d’un côté, le cœur de l’autre», juge Esther Pivet.

Toutes deux s’indignent du luxe de détails descriptifs et techniques concernant différentes positions sexuelles: levrette, bateau ivre, cunnilingus, 69. Esther Pivet ne voit pas non plus l’utilité de représenter des actions sexuelles par des figurines en papier ou des fruits et légumes: «La sexualité est belle. Ici, on la réduit à des recettes de cuisine. Pourquoi ces représentations? Ma génération s’est passée de dessins. Après tout, c’est naturel!»

Pour Ludovine de la Rochère «ce site surinforme. Il va bien au-delà des questions des adolescents. On entend parler de digue dentaire, tribaldisme. Ne peut-on pas garder un peu de mystère? On est uniquement dans la fonctionnalité du corps».

 

 

Source :
Par Marie-Estelle Pech – Publié le 21/02/2017 à 20h21
http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2017/02/21/01016-20170221ARTFIG00366-nouvelle-offensive-de-la-manif-pour-tous-sur-l-education-sexuelle.php?xtor=EPR-211

 

2017-02-25