«

»

La Manif pour tous en guerre contre la GPA

 

 

Lu dans le Figaro :

« 

Lors du premier «forum international pour l’abolition de la gestation pour autrui», dimanche, le mouvement a annoncé une série de mesures pour «l’abolition de toute forme de GPA dans le monde».

Des arrêts de la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH) qui, chaque fois, valident encore un peu plus le recours à la GPA. Trois plaintes déposées en France contre des agences américaines de mères porteuses qui n’ont donné lieu à aucune poursuite. De fermes déclarations du premier ministre Manuel Valls contre la «marchandisation du corps des femmes» qui n’ont pas été suivies d’effets.

En cette Journée de la Femme, et alors que «2015 promet d’être une année décisive en ce qui concerne la GPA», la Manif pour tous a décidé de «passer à la vitesse supérieure». Lors du premier «forum international pour l’abolition de la gestation pour autrui», dimanche, le mouvement a annoncé une série de mesures pour «l’abolition de toute forme de GPA dans le monde».

Une pétition, «No maternity traffic», a été mise en ligne. Elle sera remise au Conseil de lʼEurope. Au printemps, la Manif pour tous débutera un «Tour de France», suivi d’un «Tour d’Europe» pour présenter cette pétition et expliquer les enjeux de la GPA, qu’elle appelle souvent «grossesse pour abandon». Cette tournée en régions et dans d’autres pays d’Europe (Italie, Allemagne, Finlande…), avec «gros déploiement et tractage sur les marchés et dans les gares» sera l’occasion de «sensibiliser les parlementaires et les élus locaux», explique un responsable.

«Comment pouvons-nous rester aveugle à autant de souffrance?, s’est ému dimanche Jean-Pier Delaume-Myard, porte-parole de la Manif pour tous. Un libéralisme effréné a transformé toute personne en marchandise soumise à la loi de l’offre et de la demande. On regrette l’époque où la gauche prônait la lutte des classes, se battait contre l’exploitation de la femme, car il n’y a pas plus pauvre et en détresse qu’une femme que l’on réduit à l’état de poule pondeuse».

Création d’un «Observatoire du transhumanisme»

Un «Observatoire du transhumanisme» sera bientôt créé, «puisque lʼindifférenciation sexuelle et la distinction sexualité/procréation conduiront à la création dʼun nouvel être solitaire et déshumanisé, un “transhumain”», a expliqué Ludovine de la Rochère, présidente du mouvement. Quant aux responsables politiques, ils sont priés de «dénoncer le traité qui lie la France à la Cour européenne des droits de lʼhomme». «Aujourdʼhui, rester dans la CEDH cʼest être complice de crimes contre les femmes, les enfants et les hommes», a asséné la présidente dans son discours de clôture.

«Nous demandons aussi que le gouvernement français, qui sʼy était engagé par la voix du premier ministre le 3 octobre 2014, agisse pour lʼabolition universelle de la GPA», a insisté Ludovine de la Rochère. En attendant, la Manif pour tous «se réjouit» du dépôt, la semaine prochaine, d’une proposition de loi par Valérie Boyer, députée de Marseille et secrétaire nationale de l’UMP en charge de l’égalité homme-femme. «Cette proposition de loi érige la gestation pour autrui en délit spécial, avec des peines renforcées, y compris pour tout ce qui concerne sa promotion, détaille Ludovine de la Rochère. Elle inclut aussi lʼobligation de préparer une convention internationale dʼinterdiction. Il faudra ensuite, bien entendu, inscrire cet interdit de la GPA dans notre constitution».

Par Stéphane Kovacs

 

2015-03-09

GPA LMPT 8 mars