«

»

La dictature du RELATIVISME : À trop modérer, plus rien n’a de VALEUR…Si tout se vaut, rien ne vaut !

 

Lu sur ALETEIA :

Silhouette, group of happy children playing on meadow,

par Sébastien Morgan

« …La société de consommation fait de plus en plus l’apologie de contre-valeurs dans les médias ou dans les émissions destinées au jeune public : « Il est fréquent que les valeurs diffusées par la téléréalité aillent à l’encontre des valeurs morales : les émissions de téléréalité sont en effet fondées sur la mise en tension du lien social et la mise en danger des valeurs morales.

L’émission « Secret Story », par exemple, inculque la valeur du mensonge puisque le principe même de l’émission est de mentir aux candidats : le mensonge est ici comme un moyen de parvenir à ses fins, vers la réussite (plus précisément de l’argent dans le cas présent). »

Cynisme mercantile 

Qu’on se rappelle les paroles du Christ : « Nul ne peut servir deux maîtres ; car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon » (Mt 6, 24). Mammon qu’on a improprement traduit par « argent » est en réalité le démon de la cupidité. Or ce démon n’œuvre jamais aussi bien que dans l’abrutissement et le relativisme généralisé.

Il y a longtemps que la recherche du Beau en art et la recherche du Bien dans les relations sociales ne sont plus la norme. Mais sans doute que la société prend un virage plus inquiétant encore : celui du cynisme mercantile qui met tout au même niveau, ridiculise les vertus et discrédite les grandes œuvres d’art (Mozart est au pire vu comme ringard, au mieux mis sur le même pied que Lady Gaga).

Ceci peut sonner l’avènement d’un monde qui n’a plus que pour seul horizon la consommation effrénée de biens de divertissement de plus en plus vulgaires et de plus en plus superficiels. S’ensuit alors une spirale infernale entraînant les masses dans un abrutissement de plus en plus abyssal et une absence de normes vertueuses.

Dans cette perspective, les chrétiens se doivent de lutter afin de contrer ce mouvement sociétal. Et ils doivent le faire non en affichant une attitude réactionnaire outrée et stérile mais en cultivant un discernement et une recherche de l’excellence qui ne cède rien à la mentalité commerciale facile. »

lire l’article complet sur ALETEIA

2017-03-08