«

»

Inter-LGBT « La question de la PMA … n’est pas un sujet que l’on peut jeter en pâture aux réactionnaires. » A bon entendeur…

Communiqué de presse de l’Inter-LGBT :

« Le premier ministre Manuel Valls a annoncé, depuis le Vatican, que le gouvernement s’opposera à tout texte ou amendement sur la PMA jusqu’en 2017 : l’Inter-LGBT lui répond, depuis la France républicaine et laïque, que les personnes LGBT ne sont pas des pigeons que l’on peut appâter tous les cinq ans, une promesse à la fois.

La question de la PMA pose celle du droit des femmes à disposer de leur corps et à décider de leur maternité, elle n’est pas un sujet que l’on peut jeter en pâture aux réactionnaires.

Il aurait été de l’honneur de ce gouvernement de prendre une mesure sociale, sanitaire et progressiste en ouvrant en France la PMA à toutes les femmes, conformément aux promesses du candidat Hollande.

Malgré toutes les oppositions, comme les femmes souhaitant recourir à l’IVG avant la loi de 1975, les couples de femmes continueront, quand leurs ressources le leur permettront, à aller à l’étranger pour une PMA et utiliseront au retour le pis-aller incertain de l’adoption de l’enfant du conjoint pour espérer garantir à leurs enfants la protection de leurs deux mères. Nos familles existent, la politique de l’autruche à leur égard ne pourra durer éternellement.

L’Inter-LGBT espère que, malgré toutes les pressions, il se trouvera des parlementaires courageux, soucieux de justice et d’avancées sociales, pour porter ce noble combat. »

Marjorie Monni et Thomas Linard, porte-parole de l’inter-LGBT en charge des questions Familles

(10 mai 2014)

poussette