«

»

Christian Jacob au gouvernement : « GPA … vous avez menti et vous êtes favorable à sa légalisation »

Lu dans Famille Chrétienne :

« A l’Assemblée, Valls évite les sujets qui fâchent :

Manuel Valls a-t-il voulu jouer l’apaisement ? Mardi, lors de sa déclaration de politique générale, le Premier ministre a évité les sujets qui fâchent. Pas un mot sur une éventuelle dépénalisation du suicide assisté, ni sur une ouverture de la procréation médicalement assistée aux femmes homosexuelles. Encore moins sur les polémiques liées à l’introduction du gender à l’école. Sur cette question, Manuel Valls a redit que l’école devait être « le lieu de l’apaisement ». Le Premier ministre a fait écho à la situation en Irak, faisant état de la situation dramatique des chrétiens d’Orient et des autres minorités de la région. Il a également dénoncé les actes anti-chrétiens perpétrés en France, les intégrant dans une série de condamnations  contre le racisme, l’antisémitisme, l’islamophobie ou encore l’homophobie. 

Manuel Valls s’est toutefois abstenu de commenter la décision de la Cour européenne des droits de l’Homme obligeant la France à retranscrire à l’état civil les enfants nés de gestation pour autrui à l’étranger, alors que le gouvernement a jusqu’au 26 septembre pour interjeter appel. « Soit vous êtes opposé à la GPA et vous faites appel de cette décision, soit vous avez menti et vous êtes favorable à sa légalisation », a déclaré Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée, à l’issue du discours du chef du gouvernement. … »

lire la suite dans Famille Chrétienne

(17 sept 2014)

Entete5oct