«

»

Bruno Nestor Azerot : « Je m’opposerai à l’extension de la PMA » #PMA : papa manque à l’appel …

 

 

Lu sur le site de La Manif pour tous :

- Député de la Martinique depuis 2012, Bruno Nestor Azerot se revendique de gauche et catholique, dans la tradition personnaliste d’Emmanuel Mounier. Il s’oppose, à ce titre, à la « marchandisation » de l’homme. Entretien avec un élu de convictions.

azerot

Aleteia :

« …

Vous vous êtes distingué, à gauche, en vous opposant au « mariage pour tous ». Selon vous, beaucoup de députés y étaient hostiles mais n’ont pas voulu le dire. Pourquoi ?
Par discipline de groupe. Certains ont craint d’être sanctionnés, de ne pas conserver leur investiture aux prochaines élections.

Moi, je ne fais partie d’aucune écurie politique, j’ai toujours été un homme libre, et un homme libre des outremers. J’ai porté la voix de celles et ceux qui m’ont confié des responsabilités politiques, mes concitoyens.

La Martinique est un département qui est à 80 % croyant. J’ai moi-même été élevé dans la foi chrétienne, et c’est pourquoi j’ai tenu ce discours à l’Assemblée nationale, sans peur ni crainte. J’ajoute qu’il y avait à l’époque bien d’autres priorités (la lutte contre le chômage, contre le « mal-logement »…) et que ces priorités demeurent.

Vous aviez dit aussi qu’après le mariage se poserait la question du recours à la procréation médicalement assistée…
…et à la « gestation pour autrui ». À l’époque, beaucoup ont nié que tout était lié. Mais on voit bien aujourd’hui que j’avais raison, surtout après l’avis du Comité consultatif national d’éthique sur la PMA.

Je le dis très nettement : s’il arrivait devant le Parlement un projet visant à étendre la PMA, je m’y opposerai. De même que je m’opposerai à la GPA. Parce qu’on ne peut pas disposer à sa guise du corps d’une femme, ni d’un enfant. Un enfant est un être humain, ce n’est pas une chose ; c’est un don de Dieu et le fruit d’un amour entre un homme et une femme. On ne peut pas nier cette différence sexuée.

Que se passerait-il avec la GPA ? On irait négocier la location du ventre d’une femme dans un pays pauvre ; cela se voit d’ailleurs aujourd’hui. Et l’on voudrait l’autoriser ? C’est une forme d’esclavage moderne.

Moi qui suis issu d’un peuple naguère réduit en esclavage, je ne peux pas l’admettre.

… »

Lire la suite ici…

Source : 
Fabrice Madouas | 23 juillet 2017
https://fr.aleteia.org/2017/07/23/bruno-nestor-azerot-je-mopposerai-a-lextension-de-la-pma/

2017-09-04